DLICENCE PRO – Métiers de l’Informatique : applications web, spécialité Objets Communicants Intelligents (OCI)

L’IUT de Tremblay vous propose une licence professionnelle des métiers de l’informatique.

 

Licence Pro Métiers de l’Informatique, Objets Communicants Intelligents (OCI)

 

Chef de département : Samuel KREMPP
Tél : 01.41.51.12.64
Mail : departement.gim@iu2t.univ-paris8.fr

Objectifs de la formation :

La licence professionnelle OCI forme des informaticiens programmeurs capables de :

  • maintenir, intégrer et déployer des logiciels pour les nouveaux périphériques interactifs
  • développer sur des architectures matérielles utilisant des processeurs et microcontrôleurs
  • développer avec les nouvelles fonctionnalités des interfaces tactiles
  • former et conseiller dans le domaine des systèmes interactifs.

Tout au long de la formation, les étudiants manipulent, programment et expérimentent sur des périphériques nomades et interactifs spécialisés. Le projet tutoré, sous la conduite d’enseignants-chercheurs et d’experts professionnels, permet aux étudiants de se confronter à une étude de cas concrets.

Compétences visées :

La licence professionnelle OCI forme des informaticiens programmeurs capables de :

  • l’installation d’applications pour systèmes interactifs,
  • le développement d’applications pour systèmes interactifs (audit, équipe projet, réalisations),
  • le développement de plateformes de tests pour la fiabilité des systèmes interactifs,
  • la formation et les conseils adaptés aux nouveaux utilisateurs,
  • les prestations de conseil et de service à la demande.

Ces besoins sont dictés par l’ouverture de nouveaux espaces de compétition industrielle fondés sur des techniques d’exploitation et de réalisations logicielles (technologies nomades, interfaces tactiles, téléphones mobiles, capteurs intelligents, instruments de mesures, cartes à puces, robotique). Les nouvelles architectures logicielles (intégrant intelligence artificielle, intelligence ambiante, agents autonomes et calculs intelligents) nécessitent en effet désormais la maîtrise des principes des nouvelles interfaces interactives tactiles et la maîtrise de langages de programmation variés permettant d’accéder à la spécificité des processeurs.
L’avènement des technologies multi-cœurs et multi-processeurs implique l’association de connaissances en architecture des
processeurs et des microcontrôleurs, en compilation, en programmation classique et en programmation dédiée aux interfaces
interactives.
Les principaux employeurs sont les sociétés de développement d’architectures logicielles nécessitant une informatique de contrôle dans les secteurs de l’automobile, des capteurs intelligents et des appareils médicaux, ou de la mise en œuvre de processus auto-adaptatifs notamment pour les prothèses automatisées, la micro-robotique et la téléphonie mobile.

Notre offre :

Débutant au mois de septembre, notre formation est uniquement offerte en alternance et s’adresse à des personnes âgées de moins de 26 ans ou demandeurs d’emploi de plus de 26 ans. Elle est suivie en contrat de professionnalisation avec le rythme suivant : 2 jours par semaine à l’institut et 3 jours en entreprise. Elle est dispensée sur un volume de 450 heures d’enseignement pour 12 étudiants minimum.

Organisation et contenu de l’enseignement :

La licence professionnelle Métiers de l’Informatique est découpée en 7 Unités d’Enseignement de la manière suivante :

Programmation impérative classique, Programmation temps-réel et inter-systèmes, Programmation objetmulti-plateformes,Programmation et interfaces des systèmes Android

Architecture des microprocesseurs, Bases de données mobiles, Ingénierie du test, Programmation et interfaces IOS

Entreprise et inter-culturalité, Droit du numérique et de l’informatique, Promotion technologique et scientifique.

Interfaces et réseaux mobiles, Vision numérique et interaction

Anglais technique pour informaticien, Conduite de projet

Débouchés professionnels :

Les étudiants seront à même de participer à des missions de conseil auprès des entreprises du domaine (grandes tendances de l’intégration de l’interactivité : X-by-Wire, multimédia nomade, contrôle d’applications in situ, informatique médicale, électronique automobile, architecture logicielle multicouche pour la communication, service de diagnostic, technologies du test, …). Les principaux employeurs des diplômés de cette licence sont les sociétés de développement d’architectures logicielles nécessitant une informatique de contrôle dans les secteurs de l’automobile, des capteurs intelligents et des appareils médicaux, ou de la mise en œuvre de processus auto-adaptatifs notamment pour les prothèses automatisées, en micro-robotique et en téléphonie mobile.
Par ailleurs, la double compétence en architecture des microcontrôleurs et en développement logiciel permet de répondre aux offres d’emplois nécessitant une compétence en architecture des ordinateurs embarqués, dans le secteur de l’automobile, du ferroviaire, de l’électronique grand public (de plus en plus intégrée) ou de la domotique. À l’issue de la formation, le diplômé sera formé aux métiers suivants :

  • Informaticien analyste
  • Informaticien chargé d’études
  • Programmeur industriel
La licence des métiers de l’informatique est aussi disponible en :
  • Contrat d’alternance
  • Contrat de professionnalisation

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page les contrats d’alternance et de professionnalisation.

Conditions d’accès :

Titulaires d’un diplôme en Informatique ou à forte dominante Informatique (sciences ou technologies) : DEUG ou diplôme français ou étranger équivalent à bac + 2 (BTS, DUT, etc.).Par validation des acquis pour les candidats ayant un niveau d’études inférieur à celui requis et disposant d’une expérience professionnelle qualifiante en rapport avec la formation.L’admission se fait sur dossier et par un entretien avec un jury composé d’au moins un universitaire et un professionnel, qui évalue la bonne connaissance des langages de programmation et le projet professionnel. Deux sessions sont organisées (juin-juillet et septembre).

Modalités d’admission :

Les candidatures sont ouvertes à un public mixte composé d’étudiants en formation initiale ou en alternance (contrat de professionnalisation) et de professionnels en activité ou demandeurs d’emploi à la recherche d’une spécialisation, d’une reconversion, ou d’une approche universitaire complémentaire (les modalités de candidature pédagogique sont identiques pour tous les publics). Les candidatures sont retenues après examen du dossier et entretien d’admission.